Posted by Philippe on December 06, 2016

Par Freddy Planchenault du Blog de la carpe
http://www.blog-de-la-carpe.com/

Pêcher la carpe à longue distance a été pendant un certain temps plus un effet de mode qu'une réelle technique. Mais heureusement, on s'est rapidement rendu compte que c'était une vraie façon de pêcher à part entière et que cela pouvait faire la différence dans bien des situations. Comme dans la majorité des endroits où nous pêchons, l'usage d'un bateau est interdit, tout doit se faire du bord et pêcher à longue distance ne s'improvise donc pas. Que ce soit pour amorcer, lancer ou sonder, cela requiert une technique bien particulière...

Pourquoi vouloir pêcher à longue distance ?

On parle souvent de pêche à longue distance lorsque l'on dépasse la barre symbolique des 100m, et Il y a quelques années, avec l'apparition sur le marché de cannes toujours plus puissantes, beaucoup ont pris l'option de pêcher après cette limite qu'il a toujours été difficile d'atteindre avec du matériel moins perfectionné. C'était devenu pour certains comme une sorte de défi d'aller toujours plus loin sans vraiment chercher pourquoi ni en mettant en place une stratégie digne de ce nom. Evidemment dans ce cas de figure, c'est souvent voué à l'échec car j'ai souvent vu de mes propres yeux que ceux qui pêchent "bêtement" à longue distance n'arrivent même pas à y amorcer ou sonder. Néanmoins, il existe des cas de figure où pêcher loin n'est pas un simple effet de mode car cela permet bien souvent de faire des poissons qui se gardent bien de rester au bord dû à une forte pression de pêche par exemple. Pêcher à longue distance est donc ni plus ni moins une technique de pêche parmi tant d'autres et qu'il convient de mettre en application lorsque le moment est opportun.

Lancer son montage à longue distance

Même si certaines cannes sont mieux adaptées pour lancer loin, quasiment toutes les cannes à carpe que l'on trouve aujourd'hui sont de bonnes lanceuses, et il est tout-à-fait envisageable d'atteindre des distances très honorables avec la plupart d'entre elles. Nous allons donc nous concentrer sur 3 conseils de base pour lancer son montage à longue distance :

1. baisser le diamètre du fil. Que vous utilisiez de la tresse ou du nylon, baisser le diamètre de votre fil vous fera gagner quelques dizaines de mètres. Selon moi, un bon compromis entre résistance et longue distance se situe aux alentours des 25/100. En baissant le diamètre, il est fortement conseillé de faire une tête de ligne avec une tresse ou un nylon beaucoup plus fort. Par exemple 45/100 pour du nylon et 30 ou 35/100 pour de la tresse. (Cliquez ici pour voir comment faire un noeud de tête de ligne)

2. bien remplir son moulinet. Pour que le fil se dévide parfaitement et ainsi gagner de précieux mètres, il est important de bien remplir sa bobine. Attention tout de

même car si la bobine du moulinet est trop remplie, il y a un risque que votre fil s'emmêle au moment du lancer. Il convient donc de faire quelques essais à courte distance pour éviter de casser bêtement sa ligne. L'autre astuce consiste à arroser la bobine avant de lancer.

3. lester le montage avec un plomb adapté. Cela paraît un détail, mais choisir un plomb aérodynamique vous fera également gagner quelques mètres.

Comment amorcer ?

Il n'est pas toujours aisé d'amorcer à longue distance, surtout lorsque l'on décide d'expédier toutes sortes de particules. Mais il existe selon moi un outil bien pratique : le bait rocket. C'est certainement le meilleur outil pour amorcer tous types d'appâts à longue distance. Seulement voilà, pendant longtemps, il a été très compliqué d'amorcer précisément loin du bord, dû principalement à la fâcheuse tendance "à en perdre en route" mais aussi à la pénibilité de ramener un bait rocket. Heureusement, l'apparition de nouveaux produits (type spomb ou Impact spod de la marque fox) il y a quelques temps, a facilité grandement l'amorçage à longue distance et a permis de gommer ces défauts.

Sonder loin du bord

Depuis de nombreuses années, le carpiste a bien compris l'importance de bien sonder pour trouver des zones où potentiellement les poissons pourraient s'y trouver. Mais bien sonder n'est souvent pas une mince affaire. Et déjà que repérer des

tâches dures ou des poches de vase n'est pas toujours facile à 30m, cela devient encore plus compliqué lorsqu'on exécute cette tâche à 110m du bord. Il convient donc d'avoir le matériel adéquat et d'avoir assez d'expérience dans le domaine pour être sûr de ne pas passer à côté de quelque chose.

Ceci étant dit, voici quelques conseils pour sonder loin du bord :

* privilégiez les sondeurs à forme effilée, ceci pour des raisons évidentes d'aérodynamisme.

* ayez au moins deux sondeurs de couleurs différentes. En effet, la luminosité, l'orientation par rapport au soleil ou encore la couleur de l'eau, influenceront la visibilité du sondeur, et il peut être très difficile de le repérer à longue distance. Il convient donc de pouvoir en changer suivant les conditions.

* veillez à ce que le sondeur remonte parfaitement à la surface. Quand on sonde à longue distance, la bannière qui devient très importante, a tendance à retenir le flotteur au fond de l'eau. Ce phénomène est encore plus perceptible lorsqu'il y a du vent.

* veillez à faire un montage qui ne s'emmêle pas. Lancer un gros flotteur loin du bord est plus compliqué qu'il n'y paraît, le montage doit donc être parfaitement opérationnel pour éviter qu'il ne s'emmêle.

* privilégiez la tresse au nylon. C'est déjà le cas lorsque l'on sonde au bord, mais à longue distance, il est primordial de sonder avec de la tresse pour bien sentir le substrat, chose qu'il est très difficile (voire impossible) de faire avec un nylon.

http://www.blog-de-la-carpe.com/

Categories: