Posted by Philippe on June 07, 2017

Un article du Républicain lorrain:

Depuis hier et jusqu’à ce soir, 17 gendarmes de la brigade fluviale de la zone de défense et de sécurité Est sont déployés au fil de l’eau pour inspecter les carcasses des véhicules qui gisent au fond de la Moselle.

Depuis Apach, à la limite de la frontière luxembourgeoise, jusqu’à Moulins-lès-Metz, pas moins de 87 véhicules ont été récemment recensés sur ce tronçon de 63 km !
« En 2013, nous en avions déjà retiré 46 en une seule journée sur une portion de la Moselle allant d’Argancy à Hagondange. Il s’agit souvent de voitures volées ayant servi à commettre des méfaits ou d’escroquerie à l’assurance », indique le major Patrick Beauvoir, commandant la brigade fluviale de Metz. Sur les épaves immergées, qui seront sorties de l’eau par Voies navigables de France, les gendarmes effectueront leurs constatations judiciaires. En fonction des éléments constatés, la justice décidera de l’opportunité des poursuites. Sous réserve, bien entendu, que la prescription ne soit pas acquise.

Categories: