Posted by Philippe on October 20, 2015

Par Jean-Michel Marlier

L’automne est le printemps de l’hiver, les feuilles tombent, les couleurs du décor changent, mais la beauté de la nature reste indemne, et c’est le moment où les carpes font des réserves en prévision de l’hiver.
Je me retrouve aujourd’hui sous une soirée pluvieuse, sur le bord de mon fleuve favori « La Meuse », pour quelques heures de pêches, car pas de possibilité de bivouaqué, pour cause, un poste t’a brute, je pêcherais sur une zone de passage où j’ai pu observer de l’activité de poisson à certaines heures en pratiquant d’autres pêches et je m’étais promis de revenir taquiné la carpe.
Je pratiquerai donc une pêche de mi-bordures comme j’appelle cela, cette à dire dans le tiers du fleuve, un amorçage principalement composé de bille épicée en 24 mm pour être sur quel soit destiné qu’au beau poisson, et les montages seront accompagner de bille concassée et pellets Bait-Tech en 4 mm dans une chaussette soluble pour une attractivité rapides sur le montage, comme je pêcherais que quelques heures.
L’activité de blanc semble nulle, ce qui pourrait-ce justifier par la présence de carpe déjà présente sur le poste, effectivement après seulement deux heures de pêche j’ai un bip, puis deux, le swinger monte doucement et c’est parti, c’est le run, un magnifique combat ce passe entre elle et moi je prends cinq mètres de files, elle m’en reprend dix, c’est fabuleux digne d’une carpe de fleuve, après un combat plutôt intense sous une pluie plutôt battante, la voici dans l’épuisette enfin de passé devant l’objectif de l’appareil photo, afin d’immortalisé cet instant.

Au vu du temps qu’il fait et du poisson déjà capturé, je me promets de revenir et décide de les laisser se délecter de l’amorçage, enfin de les placer en confiance sur mes appâts et de revenir très prochainement leur rendre une petite visite.
Tous ça pour dire que peu importe l’endroit où vous pêcher, l’observation est la clé de la réussite d’une partie de pêche et qu’il n’est pas toujours nécessaire de pêcher des week-ends entiers afin de réussir une jolie pêche parfois quelques heures suffisent.

Categories: