Posted by Philippe on August 23, 2016

L'histoire a été relayée sur le site d'info 20min.
Un hameçon s'est planté dans le sexe d'un Allemand, qui a l'habitude de se baigner nu dans le Kaisersee à Augsbourg (sud). Il a dû être soigné aux urgences.

Une histoire peu banale a été révélée lundi par le quotidien allemand «Augsburger Allgemeine». Selon le journal, la baignade nocturne d'un habitant d'Augsbourg (sud) s'est récemment terminée aux urgences.

L'homme, qui se baigne souvent dans le plus simple appareil dans le Kaisersee, était en train de nager lorsqu'il a senti une résistance au niveau de son sexe. Pensant d'abord que son pénis s'était emmêlé dans des algues, l'Allemand a rapidement constaté que la situation était bien pire: un hameçon de pêche s'était planté dans son membre.

Le médecin ne peut s'empêcher de sourire

Interrogé par le quotidien, il raconte: «J'ai crié: «Ne pas tirer!» et j'ai nagé le plus vite que possible vers la rive.» Il s'est alors approché du pêcheur et a essayé de se libérer. Mais l'hameçon s'était niché si profondément dans son corps qu'il a été obligé de couper le fil et se rendre ainsi à l'hôpital.

Aux urgences, le médecin n'a pu s'empêcher d'esquisser un sourire en voyant ce qui était arrivé, se rappelle la victime, qui a pu rentrer le soir même à la maison.

Selon le baigneur, le pêcheur n'avait pas l'air de se sentir mal à l'aise. Il lui aurait même fait remarquer que ce lac n'était pas un endroit pour les baigneurs: «Il m'a dit qu'il était autorisé à pêcher ici et m'a rappelé que des panneaux indiquant la présence de pêcheurs étaient installés sur les rives.»

«Nous pouvons nous imaginer la douleur que ça provoque»

Le plan d'eau appartient en effet à une association de pêche. Or le lac est également très apprécié des nageurs, surtout des amateurs de nudisme, puisqu'il existe de nombreuses petites plages isolées au bord de l'eau. Sylvia Fischer, directrice adjointe de l'association, rappelle que le Kaisersee est un lac de pêche et que les baignades sont autorisées, mais aux risques des nageurs.

Elle compatit néanmoins avec l'Allemand blessé: «Nous, les pêcheurs, savons ce que ça fait d'avoir un hameçon planté dans le doigt et pouvons très bien nous imaginer la douleur que ça peut provoquer.» Elle précise également que les pêcheurs sont «bien évidemment» tenus de faire attention aux nageurs.

Malgré ce qui s'est passé, la victime ne compte pas faire une croix sur ses baignades nocturnes. Une fois guérie, elle s'assurera néanmoins de nager plus au milieu du lac et de ne plus trop s'approcher du bord et des pêcheurs. (ofu)

Categories: